Le CH de Mâcon lance son nouveau centre ambulatoire

Hôpital

Crédit photo : CH Mâcon

Le Centre Hospitalier de Mâcon annonce l’ouverture de son nouveau centre ambulatoire le 26 mars 2018. Présenté comme le « chaînon manquant entre la médecine de ville et l’hôpital traditionnel », il devrait permettre aux 145 000 consultants de l’agglomération qui se rendent chaque année à l’hôpital « de bénéficier d’un accès simplifié aux spécialistes ».

Véritable établissement de recours à l’expertise médicale, ce plateau, édifié à l’entrée de l’hôpital, traduit en architecture un concept original qui privilégie le parcours de soins centré sur le patient ambulatoire. Le centre offrira toute la palette de consultations, examens, analyses, dialyses, chimiothérapies, hospitalisations de jour…

Une unité de lieu pour un parcours de soins simplifié

Le centre ambulatoire représente un investissement de 18 millions d’euros pour le CH de Mâcon, à mi-parcours de son vaste programme de restructuration-modernisation qui a débuté en 2015 et s’achèvera en 2024 pour un investissement total de 120 M€. Sur une surface de 4200 m2, répartie sur 2 étages, ce centre réunit l'ensemble des activités médicales ambulatoires qui étaient jusqu'à présent dispersées dans les services, des consultations à l'éducation thérapeutique. 80 spécialistes et 180 professionnels y officieront.

Eminent avantage de cette organisation : le patient peut effectuer sur place la majorité des examens prescrits, des prises de sang, des explorations fonctionnelles, etc. Les secrétariats mis en place dans cette dynamique favorisent la souplesse des prises en charge et la rapidité de sortie.

« Le nouveau centre ambulatoire du CH de Mâcon préfigure l'hôpital de demain où le patient va passer un temps très court. Notre rôle en tant que manager est de prendre part à la modernisation du système de santé, de proposer une offre performante tout en optimisant les coûts pour la collectivité. Tel est le challenge que le CH de Mâcon relève avec ce nouvel hôpital dans l’hôpital ! », a déclaré Laurent Flot-Arnould, Directeur du CH de Mâcon. « Ce plateau se situe au point de jonction entre les intérêts des patients qui préfèrent regagner leur domicile le plus vite possible, de la médecine qui dispense des soins plus personnalisés et moins invasifs et des politiques économiques plus contraintes », a renchéri le Dr Roland de Varax, Président de la Commission médicale d’établissement du CH de Mâcon.

Activités du nouveau Centre ambulatoire

Le nouveau centre développera :

• Des consultations de médecine : addictologie (alcool, tabac, drogues), cardiologie, centre de vaccinations, endocrinologie (diabète...), gériatrie, centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic (cegidd) des infections sexuellement transmissibles, lymphologie, médecine interne (maladies infectieuses...), néphrologie, neurologie, oncogénétique, onco-hématologie, permanence d’accès aux soins, pneumologie, rhumatologie ;

• Des consultations d’anesthésie ;

• Des consultations de chirurgie digestive et viscérale, orthopédique, vasculaire – ORL, ophtalmologique ;

• Des consultations de la douleur ;

• De la dialyse ;

• Des explorations fonctionnelles vasculaires (doppler, sclérose des varices...), cardiaques (échographie cardiaque, holter...), respiratoires (épreuves d'effort, EFR…), neurologie (électroencéphalogramme...) ;

Il effectuera aussi :

• De la réadaptation cardiaque : suites de chirurgie cardiaque, d’infarctus : réentrainement par l'effort physique avec suivi diététique, soutien psychologique, accompagnement social...

• De la réhabilitation respiratoire ;

• Et de l’éducation thérapeutique : diabète, diététique, insuffisance rénale ;

Ce nouveau centre fonctionnera en effet comme un hôpital de jour de médecine où pourront y être pratiqués des chimiothérapies, des transfusions, et des bilans diagnostics.

La rédaction

Publi-reportage

MonDocteur fait peau neuve et réaffirme sa position incontournable dans la e-santé
MonDocteur fait peau neuve et réaffirme sa position incontournable dans la e-santé

Publireportage

Crédit : MonDocteur

MonDocteur a annoncé début avril plusieurs nouveautés majeures : refonte complète de son site web patient et de son application mobile, adoption d'une nouvelle identité visuelle et d'un nouveau logo et nouvelles fonctionnalités exclusives.

En pratique

Protection oculaire en anesthésie-réanimation : les recommandations d’experts pour éviter les lésions de cornée et de rétine
Protection oculaire en anesthésie-réanimation : les recommandations d’experts pour éviter les lésions de cornée et de rétine

En pratique

Crédit photo : AB

Quelles sont les recommandations pour la protection oculaire, en anesthésie-réanimation ? À l’initiative des IADE, une recommandation formalisée d’experts (RFE) a été rédigée. Présentée lors du congrès de la SFAR, fin septembre, par l’infirmière anesthésiste Habiba Moussa et le professeur Hawa Keita-Meyer, qui vise notamment à uniformiser les pratiques.

Actualités produits

Dräger Babyleo® TN500Dräger Babyleo® TN500

Crédit photo : Dräger

Le Babyleo® TN500 est le premier IncuWarmer de Dräger qui fournit une thermorégulation optimale au nouveau-né en soins ouverts, en soins fermés et en transition.

Hydraltis 9500neo Humidificateur chauffant néonatal et sa gamme de circuitsHydraltis 9500neo Humidificateur chauffant néonatal et sa gamme de circuits

Crédit photo : Sebac

Hydraltis® 9500neo a été conçu pour répondre aux besoins spécifiques des services de néonatalogie.L’humidification et le réchauffement des gaz inspirés dans les différentes formes de ventilation artificielle sont essentiels pour le nouveau-né. Des températures de gaz inspirées adéquates sont associées à une incidence plus faible de pneumothorax et à une gravité réduite de la maladie pulmonaire chronique chez les prématurés.

La simulation en santé, de la théorie à la pratiqueLa simulation en santé, de la théorie à la pratique

Crédit photo : Lavoisier

La simulation en santé s’affirme comme une méthode pédagogique incontournable pour tous les professionnels de santé. Elle concerne aussi bien la formation initiale, la formation spécialisée que le développement professionnel continu. Cet ouvrage collaboratif, réalisé sous la direction de trois médecins anesthésistes-réanimateurs entend donner une vue d’ensemble de la simulation et de son utilisation pour les professionnels de santé.