SDRA et hypoxémies sévères en réanimation

SDRA

Crédit photo : Staras-istock

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) est une forme très sévère de défaillance pulmonaire aiguë. Quelles sont les principales étiologies, les prises en charge optimisées des patients hypoxémiques sévères ? Une enquête de prévalence* à jour donné a été menée au printemps 2016 dans de 117 unités de soins intensifs francophones.

L’hypoxémie a été définie par un rapport PaO2/FiO2 < 300. Parmi les 859 patients hypoxémiques, 9 % l’étaient gravement, avec comme cause la plus fréquente d’hypoxémie, la pneumonie. Des infiltrats radiologiques bilatéraux étaient présents chez 84,9 % des patients, mais le SDRA n’a été diagnostiqué que chez 40,5 % d’entre eux. 74,3 % des patients étaient sous ventilation mécanique invasive. La FiO2 était élevée chez 14,9 % d’entre eux et 10,8 % étaient sous VNI. La PEP était plus élevée que chez les patients hypoxémiques légers et modérés. La pression médiane était en moyenne de 13 (10-19) cm H2O sans différence avec les autres groupes. 18,9 % des patients étaient sous ECMO. La mortalité a été plus élevée chez les patients hypoxémiques graves que chez les autres (50,7 vs 21,3 et 28,5 % respectivement, p <0,001), bien que la durée de séjour ne diffère pas entre les groupes. L’hypoxémie sévère, indépendamment du SDRA, aggraverait donc le pronostic des patients en réanimation.

*Hraiech Sami et al. Treatments and outcome of severe hypoxemic patients in French speaking ICUs : a subgroup analysis from the SPECTRUM study. Réanimation 2018. 24 au 26 janvier 2018, Paris.

La rédaction

Publi-reportage

MonDocteur fait peau neuve et réaffirme sa position incontournable dans la e-santé
MonDocteur fait peau neuve et réaffirme sa position incontournable dans la e-santé

Publireportage

Crédit : MonDocteur

MonDocteur a annoncé début avril plusieurs nouveautés majeures : refonte complète de son site web patient et de son application mobile, adoption d'une nouvelle identité visuelle et d'un nouveau logo et nouvelles fonctionnalités exclusives.

En pratique

Protection oculaire en anesthésie-réanimation : les recommandations d’experts pour éviter les lésions de cornée et de rétine
Protection oculaire en anesthésie-réanimation : les recommandations d’experts pour éviter les lésions de cornée et de rétine

En pratique

Crédit photo : AB

Quelles sont les recommandations pour la protection oculaire, en anesthésie-réanimation ? À l’initiative des IADE, une recommandation formalisée d’experts (RFE) a été rédigée. Présentée lors du congrès de la SFAR, fin septembre, par l’infirmière anesthésiste Habiba Moussa et le professeur Hawa Keita-Meyer, qui vise notamment à uniformiser les pratiques.

Actualités produits

Dräger Babyleo® TN500Dräger Babyleo® TN500

Crédit photo : Dräger

Le Babyleo® TN500 est le premier IncuWarmer de Dräger qui fournit une thermorégulation optimale au nouveau-né en soins ouverts, en soins fermés et en transition.

Hydraltis 9500neo Humidificateur chauffant néonatal et sa gamme de circuitsHydraltis 9500neo Humidificateur chauffant néonatal et sa gamme de circuits

Crédit photo : Sebac

Hydraltis® 9500neo a été conçu pour répondre aux besoins spécifiques des services de néonatalogie.L’humidification et le réchauffement des gaz inspirés dans les différentes formes de ventilation artificielle sont essentiels pour le nouveau-né. Des températures de gaz inspirées adéquates sont associées à une incidence plus faible de pneumothorax et à une gravité réduite de la maladie pulmonaire chronique chez les prématurés.

La simulation en santé, de la théorie à la pratiqueLa simulation en santé, de la théorie à la pratique

Crédit photo : Lavoisier

La simulation en santé s’affirme comme une méthode pédagogique incontournable pour tous les professionnels de santé. Elle concerne aussi bien la formation initiale, la formation spécialisée que le développement professionnel continu. Cet ouvrage collaboratif, réalisé sous la direction de trois médecins anesthésistes-réanimateurs entend donner une vue d’ensemble de la simulation et de son utilisation pour les professionnels de santé.