Hausse des hospitalisations pédiatriques en réanimation pour anaphylaxie alimentaire

Réanimation pédiatrique

Crédit photo : iStock-piotr malczyk

Les hospitalisations pédiatriques en réanimation pour anaphylaxie alimentaire se sont accrues en France entre 2003 et 2013, selon une étude présentée au Congrès du Cercle d’investigations cliniques et biologiques en allergologie alimentaire (Cicbaa), vendredi 1er décembre 2017 à Lille.

Le Dr Guillaume Pouessel du Centre hospitalier de Roubaix et ses collègues du Groupe francophone de réanimation et d’urgences pédiatriques (GFRUP) ont en effet examiné les données des patients âgés de moins de 18 ans et hospitalisés pour une anaphylaxie alimentaire dans l’un des 32 services de réanimation pédiatrique de France métropolitaine, sur sélection des codes CIM10 d’anaphylaxie, après validation du dossier médical.

Il en ressort que parmi 166 cas d’anaphylaxie avec hospitalisation en réanimation pédiatrique, 58 % sont de cause alimentaire, soit 0,05 % des hospitalisations en réanimation. L’incidence était de 0,42 cas pour 1 million d’enfants par an, avec une augmentation moyenne du nombre de cas de 9 % par an. Il s’agissait, en moyenne, de garçons, âgés de 7,1 ans. La répartition des cas par tranche d’âges indique deux pics d’incidence, l’un avant 5 ans et l’autre à l’adolescence. Les principaux symptômes retrouvés étaient une atteinte cutanéomuqueuse (91 %), respiratoire (73 %), cardiovasculaire (67 %), digestive (52 %) et/ou neurologique (39 %). La sévérité des symptômes à l’arrivée des jeunes patients était de grade 2 sur la classification de Ring dans 29 % des cas, de grade 3 dans 65 % des cas et de grade 4 dans 6 % des cas. Deux enfants sont décédés.

Les principaux allergènes étaient les protéines du lait de vache (30 %) surtout avant 5 ans, l’arachide (27 %) surtout après 5 ans, les fruits à coque (17 %) et l’oeuf (5 %). Les chercheurs ont constaté une fréquence élevée des incidents chez les enfants ayant des antécédents d’asthme ou ayant été soumis à un test de provocation orale hospitalier.

La rédaction avec l'Agence de presse médicale

Publi-reportage

MonDocteur fait peau neuve et réaffirme sa position incontournable dans la e-santé
MonDocteur fait peau neuve et réaffirme sa position incontournable dans la e-santé

Publireportage

Crédit : MonDocteur

MonDocteur a annoncé début avril plusieurs nouveautés majeures : refonte complète de son site web patient et de son application mobile, adoption d'une nouvelle identité visuelle et d'un nouveau logo et nouvelles fonctionnalités exclusives.

En pratique

Protection oculaire en anesthésie-réanimation : les recommandations d’experts pour éviter les lésions de cornée et de rétine
Protection oculaire en anesthésie-réanimation : les recommandations d’experts pour éviter les lésions de cornée et de rétine

En pratique

Crédit photo : AB

Quelles sont les recommandations pour la protection oculaire, en anesthésie-réanimation ? À l’initiative des IADE, une recommandation formalisée d’experts (RFE) a été rédigée. Présentée lors du congrès de la SFAR, fin septembre, par l’infirmière anesthésiste Habiba Moussa et le professeur Hawa Keita-Meyer, qui vise notamment à uniformiser les pratiques.

Actualités produits

Dräger Babyleo® TN500Dräger Babyleo® TN500

Crédit photo : Dräger

Le Babyleo® TN500 est le premier IncuWarmer de Dräger qui fournit une thermorégulation optimale au nouveau-né en soins ouverts, en soins fermés et en transition.

Hydraltis 9500neo Humidificateur chauffant néonatal et sa gamme de circuitsHydraltis 9500neo Humidificateur chauffant néonatal et sa gamme de circuits

Crédit photo : Sebac

Hydraltis® 9500neo a été conçu pour répondre aux besoins spécifiques des services de néonatalogie.L’humidification et le réchauffement des gaz inspirés dans les différentes formes de ventilation artificielle sont essentiels pour le nouveau-né. Des températures de gaz inspirées adéquates sont associées à une incidence plus faible de pneumothorax et à une gravité réduite de la maladie pulmonaire chronique chez les prématurés.

La simulation en santé, de la théorie à la pratiqueLa simulation en santé, de la théorie à la pratique

Crédit photo : Lavoisier

La simulation en santé s’affirme comme une méthode pédagogique incontournable pour tous les professionnels de santé. Elle concerne aussi bien la formation initiale, la formation spécialisée que le développement professionnel continu. Cet ouvrage collaboratif, réalisé sous la direction de trois médecins anesthésistes-réanimateurs entend donner une vue d’ensemble de la simulation et de son utilisation pour les professionnels de santé.